Sauter l'index du livret et aller au contenu de la page

Utilisations de nanomatériaux

Nanomatériaux déclarés au Canada et aux États-Unis

L’ensemble de données utilisées comme fondement pour l’analyse des renseignements sur l’utilisation des nanomatériaux provient des déclarations de nouveaux nanomatériaux aux responsables des Programmes Canada-États-Unis. Aux États-Unis, les déclarations de préfabrication  relatives aux substances nouvelles sont soumises au New Chemicals Program en vertu du TSCA; au Canada, les déclarations de nouvelles substances sont soumises au Programme canadien des substances nouvelles conformément au Règlement sur les renseignements concernant les substances nouvelles (substances chimiques et polymères) de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999) [LCPE (1999)]. Dans le cadre du Plan de travail du Conseil, les deux pays ont échangé des renseignements autres que des renseignements commerciaux confidentiels et ont analysé les tendances dans les déclarations de nouveaux nanomatériaux observées dans les deux pays.  

En date de septembre 2013, le Programme canadien des substances nouvelles avait évalué environ 18 nanomatériaux, alors que; le New Chemicals Program des États-Unis en avait évalué environ 130. En termes d’utilisations déclarées, il y avait une uniformité considérable entre les Programmes Canada-États-Unis. Les utilisations les plus courantes concernaient les revêtements, les adjuvants de résistance mécanique (p. ex. les composites), les intermédiaires chimiques, les adjuvants conducteurs ainsi que les colorants et les encres. Les volumes de production dans les déclarations aux programmes canadiens et américains variaient grandement, soit de moins de 100 kg à plus de 10 000 kg par nanomatériau déclaré.